VULGATE CENTER REIMS

©VulgateCorp

Edit by Léna Stroppa

Les pépites linguistiques: version française

Attendez-vous à (re)découvrir toutes les perles linguistiques de notre si belle langue fleurie…


Ah...la langue française, c’est la langue de Molière, pourvue d’une multitude d’expressions plus étonnantes les unes que les autres et qui sont véhicules de notre pensée et de notre empreinte culturelle par excellence. D’ailleurs, nos jardins à la française se font bel et bien l’écho d’un langage aussi garni. Pour votre plus grand plaisir, nous vous proposons dans cet article notre meilleure sélection des quelques expressions les plus chouettes de la langue française. Ce dernier alliant culture et divertissement, nous vous souhaitons un : « Bon amusement » !


On commence sans plus attendre avec :

« Un suppôt de Satan »

Déf. Une personne malfaisante.

NB : un « suppôt » désigne un vassal, et non pas la petite fusée qui vient soigner vos maux.

Bon usage : Quel suppôt de Satan ! Il lui a volé son seul repas de la journée.

Mauvais usage : Ce médicament brûle les fesses… Quel suppôt de Satan !


« Se faire alpaguer »

Déf. Être arrêté.

Bon usage : Les malfaiteurs se font alpaguer par les forces de l’ordre.

Mauvais usage : Je me suis encore faite alpaguer par de gros lourds en boîte !


« Se faire poissonnier la veille de Pâques »

Déf. Mettre la main sur une bonne occasion et ne pas la saisir à temps.

Bon usage : Je me suis fait poissonnier pendant les soldes !

Mauvais usage : Frapper quelqu’un à l’aide d’un poisson.


« Une cinquième colonne »

Déf. Ennemi œuvrant de l’intérieur.

Bon usage : Je crois que Brigitte joue la cinquième colonne, elle prend plus de pauses-

cafés que nous.

Mauvais usage : Je suis sortie avec mes potes et leurs petites copines, bref je me suis

sentie comme la cinquième colonne.


« Une querelle de clocher »

Déf. Une embrouille qui ne sert à rien.

Bon usage : On a encore eu une querelle de clocher autour de la dernière part de pizza…

Mauvais usage : J’ai l’impression que ces deux cloches n’arriveront jamais à se respecter !


« Se battre contre des moulins à vent »

Déf. Se battre contre un ennemi redoutable, se battre sans espoir.

Bon usage : Je n’arrive pas à leur faire entendre raison ; j’ai l’impression de me battre

contre un moulin à vent !

Mauvais usage : Ce moulin à vent sera moins redoutable quand il rencontrera mon

bulldozer.


« Avaler des poires d’angoisse »

Déf. Être dans une situation très angoissante, douloureuse.

Bon usage : J’avale des poires d’angoisse pour mon prochain contrôle de maths (AÏE !).

Mauvais usage : J’ai failli m’étouffer en avalant des poires.


« Avoir des oursins dans la poche »

Déf. Être avare.

Bon usage : Pour mon anniversaire, rien, même pas un café, il a vraiment des oursins dans

la poche.

Mauvais usage : J’ai oublié de nettoyer ma combinaison de plongée et maintenant j’ai des

oursins dans les poches (AÏE !).


« Se jeter un verre derrière la cravate »

Déf. Boire un verre.

Bon usage : Et si on allait se jeter un verre derrière la cravate après le boulot ?

Mauvais usage : Sa chemise est toute trempée, il a dû se jeter un verre derrière la cravate.


« Faire l’œuf »

Déf. Faire l’imbécile.

Bon usage : Arrête de faire l’œuf.

Mauvais usage : T’as vu, Xavier s’est fait l’œuf, il n’a plus un cheveu sur le crâne !


« Prendre une biture »

Déf. Prendre une cuite.

Bon usage : Il s’est pris une bonne biture à son anniversaire !

Mauvais usage : Il est tombé en skate sur « le biture ».


« Traîner une casserole »

Déf. Traîner les conséquences négatives d’un acte passé.

Bon usage : Il traîne les casseroles de son passé.

Mauvais usage : Il traîne sa belle-mère dans un bar-karaoké.


« Mener une vie de bâton de chaise »

Déf. Avoir une vie de débauche.

Bon usage : Il profite tellement de sa jeunesse, on dirait un bâton de chaise !

Mauvais usage : Être unijambiste.


« Avoir les yeux de Chimène »

Déf. Avoir une passion pour quelque chose ou quelqu’un.

Bon usage : J’ai les yeux de Chimène pour Chimène.

Mauvais usage : Avoir des yeux semblables à une ancienne participante de Popstars.


Et ce n’est pas fini ! A quand la version internationale des expressions les plus insolites ?

23 vues